Sophrologie Gironde

Le Bonhomme allumette

de Jacques Martel

J’utilise régulièrement cet exercice pour identifier, quand c’est nécessaire, les causes d’un mal être. Cet exercice permet de couper les liens d’attachement avec une personne, un objet ou un sentiment.

Très simple dans sa forme, il l’est tout autant dans sa mise en place…

Tout d’abord, il vous faut :

– Une feuille blanche
– Un crayon

1)   Sur la partie gauche de la feuille, dessinez un petit bonhomme. Ce premier personnage représente toujours le « Je », c’est vous !

2)   Écrivez votre nom pour être identifié

3)   Sur la partie droite de la feuille, on dessine un deuxième bonhomme, qui peut représenter une autre personne, une maladie (…) avec qui vous vous sentez être trop attaché

4)   Écrivez son nom pour l’identifier.

5)   Dessinez un cercle autour du premier bonhomme. Ensuite tracez des rayons de lumière autour de ce personnage. Ces rayonnements représentent tout ce qu’il y a de positif en vous. En dessinant ces rayons de soleil, on souhaite ce qu’il y a de mieux pour soi-même, sans savoir forcément ce que c’est.

6)   Faites la même chose pour le deuxième bonhomme. Il est très important de faire de beaux rayonnements même autour des personnes pour qui vous avez un sentiment négatif, car chacun d’entre nous a quelque chose de bienveillant et bon en soi. On souhaite donc à cette personne ce qu’il y a de mieux pour lui, même si on ne sait pas ce que c’est.

7) Puisque vous êtes toutes deux des personnes bienveillantes, dessinez un grand cercle autour des 2 bonhommes et tracez également des rayons de lumière autour de ces deux personnages. . Ces rayonnements représentent tout ce qu’il y a de positif en chacun des deux. En dessinant ces rayons de soleil, on souhaite ce qu’il y a de mieux pour soi-même et l’autre personne, sans savoir forcément ce que c’est.

8)   Dessinez ensuite les 7 points qui représentent les 7 chakras sur les deux bonhommes, ce sont les 7 liens d’attachements.

EDV-bonhommes

Reliez ces 7 points les uns aux autres en insistants sur les liens d’attachement qui sont les plus forts selon vous.

9)   Coupez les liens qui vous attachent à cette « personne ».

Séparez-vous complètement de ces liens en coupant cette feuille : vous briserez inconsciemment tous les liens d’attachement néfastes pour le développement des deux personnages.

10)   Ce que vous voulez faire avec votre feuille par la suite est votre choix. Vous pouvez la brûler, l’enterrer ou tout simplement la mettre à la poubelle.