Sophrologie Gironde

Communiqué de presse

La sophrologie à la rescousse du moral des Français (extraits)

Publié par le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP) le 29 nov 2020

Olivier Véran, Ministre de la Santé a commenté le 19 novembre 2020 les résultats de l’étude CoviPrev sur l’impact psychologique de la pandémie Covid 19 sur la santé mentale des Français.

Le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP) rappelle le rôle décisif de l’accompagnement sophrologique des personnes.

La sophrologie est une alliée puissante pour amortir les effets psychologiques dévastateurs de l’épidémie de la COVID 19 et des confinements successifs.

(…) Depuis la publication de l’étude CoviPrev, les commentaires et éditions fleurissent sur tous les medias. (…) : constat de la multiplication des états anxieux, l’aggravation des états dépressifs et des psychoses dans toutes les couches socio-démographiques de la société,

le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP) rappelle que la sophrologie dispose d’outils psychocorporels ayant fait leurs preuves dans la diminution du stress et des états anxieux et que tous les sophrologues professionnels sont mobilisés aux côté du corps médical pour mettre au service des personnes leur expertise et leur savoir-faire.

Pourquoi la sophrologie est recommandée par l’OMS pour accompagner le traitement des états anxieux et dépressifs ?

La sophrologie stimule et renforce les ressources positives de la personne et lui permet de créer de nouvelles réponses psychosomatiques positives qui l’aident à faire face à l’épreuve de l’épidémie Covid 19

Le sophrologue professionnel personnalise les prises en charges en fonction de l’état, du vécu de la personne et de sa demande. Il met en œuvre un protocole en quelques séances pour calmer les angoisses, pour circonscrire les douleurs psychosomatiques déclenchées par le contexte personnel et la situation inhabituelle liée à la pandémie, pour créer des espaces mentaux d’évasion et sortir ainsi du confinement.

La sophrologie a su s’imposer, depuis 50 ans, comme l’une des interventions non médicamenteuses les plus efficaces, les plus originales et les plus performantes contre le stress dans des domaines aussi variés que la médecine, le sport, la pédagogie, la gérontologie et les difficultés existentielles.

(…) Le sophrologue est un allié du médecin et du psychologue et intervient là où la parole atteint ses limites.

Lisez l’intégralité de l’article du SSP  ici

Un grand merci pour Sarah Hassine, porte-parole du Syndicat des Sophrologues Professionnels